Livraison offerte dès 89€ et retours gratuits 

LA FAMILLE GREIGE

In Bed With… Naguissa Tajan

Written by: Marie Lannelongue | 13 Feb ‘19

Un joli mix de pureté japonaise et de fantaisie parisienne, avec ce je-ne-sais-quoi des filles de la rive gauche, voilà Naguissa Tajan, jeune architecte déjà confirmée. Assise sur un beau canapé, elle nous a dévoilé quelques règles essentielles pour passer des nuits aussi belles que nos jours.


A sa manière d’expliquer par le menu comment il convient de refaire son lit, on se dit que dans une autre vie, Naguissa a du être femme de chambre dans un palace. «Le secret, c’est de repartir de zéro chaque matin : vérifier qu’il n’y a pas de pli dans l’alaise, retendre entièrement la housse ou le drap, taper les coussins…». C’est que Naguissa, le regard imprégné de sa double culture -une mère japonaise, un père français- et le CV tamponné de belles références -Penninghen et Charpentier-, aime la précision en toute chose :  «les belles matières, les volumes justes, la fluidité de mouvement… Tout ce qui compose la petite musique d’un lieu et qui ne s’explique pas» dit-elle. A travers son agence d’architecture intérieure, elle structure ainsi les logis des particuliers, à Paris ou ailleurs, suivant sa ligne directrice -«tout est dans le plan»- mais aussi son sens de l’écoute, car «tout est aussi dans la compréhension du client. J’adore cette phase préliminaire, très intime, où l’on parle beaucoup, où le temps d’un chantier, je rentre dans l’histoire d’une famille». Car si Naguissa n’impose rien, elle propose et oriente, dans un esprit mixant classique et contemporain, très attachée à l’idée qu’un intérieur devrait toujours avoir deux espaces bien distincts, un pour le jour, l’autre pour la nuit.


Quelles sont tes trois règles essentielles pour une chambre à coucher idéale?

Pas besoin de grand chose : un lit très confortable, deux belles tables de chevet et des rangements : plus la chambre est nette et reposante à l’oeil, mieux on s’y sent.

La chambre de tes rêves, elle est comment?

C’est la mienne dans la maison de mes parents. Je l’ai faite il y a 5 ou 6 ans et j’y ai mis tout ce que j’aimais. Une bibliothèque, un bureau, un bon lit, de beaux rideaux… Je m’y sens bien sans savoir exactement pourquoi. Il y a toute une part d’irrationnel là dedans. Un peu comme les coups de foudre que l’on ressent en entrant dans certains appartements.

La chambre de Naguissa, luxe, calme et netteté

Draps de percale ou de satin?

Le satin, c’est doux et chaud, tandis que la percale est sèche et fraiche. Moi, je préfère la percale et j’aime les lits faits au cordeau.

Linge de lit percale de coton Greige

Tissu ou papier peint?

Le tissu dans une chambre, c’est une évidence. De beaux rideaux, une tête de lit, un tapis… C’est cela qui rend la pièce feutrée, chaleureuse et agréable d’un point de vue acoustique.

Avec ou sans télé?

Sans ! La télé est un piège, et j’ai trop peur de la tentation. Si je m’écoutais, je pourrais tout faire dans mon lit… Une chambre doit être confortable pour y dormir, par pour y passer sa vie.

Porte ouverte ou fermée?

Fermée. On se montre pas sa chambre, c’est un cocon privé. C’est là que peuvent se jouer et s’exprimer toutes les fantaisies ou excentricités de quelqu’un, à la différences des pièces de réception, souvent plus consensuelles.  

Quelle lumière ?

Elle s’envisage selon ses utilisateurs. La lumière de l’un ne doit pas gêner l’autre. De manière générale, j’aime les éclairages indirects, ou directionnels, comme les liseuses, et c’est encore plus vrai dans une chambre où, en position allongée, on ne voit que son plafond : mieux vaut éviter de recevoir la lumière en plein visage.

Ta plus belle chambre d’hôtel ?

C’était une cabane au milieu de la jungle à Bali, une splendeur.COMO Shambhala Estate, Bali

Et La plus belle chambre avec vue?

Une vue mer, forcément…

Des conseils couleurs?

Jamais de rouge, bien trop excitant pour s’endormir. 

Nos best-sellers

Blanc frais
TAILLE
Sélectionner
Quantité
Blanc frais
TAILLE
Sélectionner
Quantité

Rejoignez la famille Greige